Les planches à découper

Qu’il s’agisse de ciseler des échalotes, émincer du chou rouge ou encore lever un filet de saumon, vous aurez besoin d’une planche à découper. Voyons quelles sont les caractéristiques de chaque planche pour nous aider à choisir.

Les matériaux

Les planches à découper se déclinent principalement sous 3 différents matériaux : le bois, le plastique et le verre (ou granit).

Planche en verre ou granit

Commençons tout d’abord avec ce premier pour mettre les choses au clair. Le verre est un matériau sain pour le contact alimentaire, il se nettoie facilement et il ne se détériore pas. Il pourrait donc représenter un choix parfait pour une planche à découper. Mais c’est sans compter sa dureté. En effet, elle est telle que le fil de vos couteaux va se détériorer fortement à son contact. Les planches à découper en verre ou en granit sont donc à proscrire.

Planche en bois

Ce matériau est controversé dans les cuisines professionnelles du fait de la difficulté d’entretien. En effet, le bois étant sensible à l’humidité, il vaut mieux éviter le passage en machine. C’est pourtant la manière la plus efficace de se débarrasser des bactéries. En évitant ce passage au lave vaisselle, les bactéries peuvent se développer plus facilement et risquer de contaminer vos denrées. Cependant, il est aussi possible de trouver des études montrant au contraire que les bactéries renfermées dans les pores du bois sont tuées et donc que la planche à découper en bois serait la plus hygiénique. Nous n’allons pas ici créer de polémique à ce sujet, quoiqu’il en soit, à la maison, vous pourrez l’utiliser et ainsi profiter de ses avantages.

Esthétisme

Le bois est un matériau chaleureux et intemporel. Il donnera à votre cuisine une touche naturelle des plus appréciables. De plus, certaines planches sont de vrais objets design qui attireront l’œil de tous vos convives.

Satisfaction lors de la découpe

Ceux qui ont testé le plastique et le bois savent de quoi il est question ici. Lorsque vous êtes habitués à découper vos aliments sur du bois, alors le retour au plastique est compliqué et en général déplaisant. Il y a un réel plaisir à découper sur une belle planche à en bois. Franchissez le pas et vous verrez que vous ne serez pas déçu.

Durée de vie

Une planche en bois a de longues années de vie devant elle. En fonction de son épaisseur et de votre utilisation, elle pourra même vous accompagner tout au long de votre vie. Il suffit juste de suivre les quelques consignes d’entretien indiquées un peu plus loin.

Sain pour la santé

Nous ne parlerons pas ici de la question des bactéries mais simplement de ce qui se passe lorsque vous découpez sur votre planche. Si elle est en plastique, de fines particules viennent se détacher pour se retrouver ensuite dans votre nourriture. Et quand on voit l’état de certaines planches à découper, on peut s’imaginer la quantité de plastique ingéré par son utilisateur.

Planche en plastique

Il y a plusieurs types de plastiques, avec des caractéristiques et des qualités différentes. Veillez à bien choisir une planche en polyéthylène haute densité qui sera plus rigide et de meilleure qualité que ses concurrentes. Prenez garde avec certaines planches faites avec un plastique extrêmement dur : il se peut que celui-ci parte en éclat plutôt que de se creuser sous l’action de la lame.

Hygiène

Nous avions commencé par ce point pour les planches en bois. Le débat reste toujours ouvert mais il peut être intéressant de conserver sa planche à découper en plastique lors du travail sur des viandes crues ou encore des poissons. En effet, son entretien simplifié fait que cette planche est particulièrement adaptée à cet usage. Vous ne voudriez pas que votre planche en bois conserve une odeur de poisson ou encore une tâche de sang qui ne voudrait pas partir.

Coût de la planche

Un autre avantage du plastique, c’est bien sûr son prix. Quand une grande planche en bois peut coûter une centaine d’euros voire davantage, il ne vous en faudra qu’une trentaine pour avoir son équivalent en plastique. Cependant, la planche à découper en plastique peut s’user plus rapidement que le bois et vous pouvez donc être amené à la renouveler plus régulièrement.

Coloris

Un autre avantage du plastique est la possibilité d’avoir plusieurs couleurs à disposition. Mais pourquoi prendre des planches de couleurs différentes vous demanderez-vous ? Et bien si vous êtes amenés à travailler différents produits en même temps cela permet d’éviter les contaminations croisées. Par exemple, lors de la découpe d’un poulet cru puis de fruits.

Vous pourrez donc choisir par exemple le bleu pour le poisson, le rouge pour la viande, le vert pour les légumes et une planche blanche pour les fromages ou le pain.

Comment entretenir votre planche à découper ?

Pour le bois

La planche en bois requiert une attention particulière lors de l’entretien. Lorsque vous l’avez utilisée, vous pouvez frotter avec une brosse, de l’eau et éventuellement un peu de produit vaisselle. Rincez la bien puis séchez la immédiatement. Ne laissez pas votre planche humide, sans quoi elle pourrait se fissurer.

3 à 4 fois par an, vous pouvez appliquer un traitement plus important. Verser du jus de citron ou bien du vinaigre blanc puis du gros sel. Frottez l’ensemble de la planche et laissez agir quelques minutes. Puis rincez et séchez la planche. Une fois cette étape terminée, vous pouvez mettre de l’huile sur votre planche. Certains commerçants vendent de l’huile spécialement destinée à cet usage. Si vous n’en avez pas ou que vous ne souhaitez pas en mettre, mettez tout simplement de l’huile biologique de noix, colza, tournesol… En revanche, n’utilisez pas d’huile d’olive. Cette dernière fera rancir votre planche et lui donnera un aspect collant. Lorsque la planche a absorbé l’huile, vous pourrez en répétez cette opération jusqu’à ce que la planche n’accepte plus l’huile.

Gardez à l’esprit que tout ce que vous mettrez sur votre planche pour l’entretenir a des chances de se retrouver dans votre assiette à la suite de la découpe des aliments. Privilégiez donc des composants naturels, sains et si possible biologiques.

Pour le plastique

Ici, rien de plus simple, vous pouvez nettoyer avec du produit vaisselle et une éponge. Rincez ensuite et laissez la sécher verticalement. Si votre planche est assez épaisse, vous pouvez également envisager de la passer au lave-vaisselle. Attention tout de même, la température étant élevée, il ne faudrait pas que cela déforme votre planche.

Taille et épaisseur

Pour plus de confort, nous vous conseillons d’opter pour une grande planche. Vous pourrez alors y stocker davantage d’aliments découpés. Attention, certains modèles proposent une rigole pour retenir le jus de vos préparations. Cela peut être pratique mais vous perdrez en surface de travail.

Concernant l’épaisseur, préférez-la importante afin d’avoir une planche plus robuste et moins sujette au gondolement.

Maintenir sa planche à découper

Un petit point qui nous semble très important. Veillez à toujours travailler sur une planche à découper stable et qui ne glisse pas sur votre plan de travail. Vous gagnerez en confort d’utilisation mais surtout en sécurité. Les planches qui bougent lors de la découpe sont dangereuse.

Certaines planches bénéficient de patins antidérapants. Si le modèle que vous avez choisi n’en dispose pas, aucune inquiétude, placez tout simplement des joints de bocaux en caoutchouc sous les 4 angles. Sinon, un torchon pourra aussi faire l’affaire.

Où acheter ?

Certains magasins de grande distribution comme Conforama ou But proposent de grandes planches à découper en bois pour des tarifs très intéressant.

Vous aurez également du choix dans les magasins de cuisine spécialisés. Enfin, internet regorge de sites fournissant des planches à découper.

Mention particulière pour Boos Blocks et ses planches à découper de grande qualité ou encore Chabret pour ses planches en bois de bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *