Portionneur à glace eutectique

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir faire de belles boules de glace pour épater ses convives ? C’est aujourd’hui possible et très simple avec le portionneur à glace eutectique.

Qu’est-ce qui change par rapport à une cuillère à glace classique ?

La plupart d’entre vous connaissent ce type de cuillère à glace. Sachez que les professionnels, qu’ils soient glaciers ou non, utilisent un autre type de produit, la cuillère à glace haute technologie !

La forme est similaire, en effet mais le réel avantage vient de la conception du manche. Dans une cuillère traditionnelle, le manche est fait de plastique, ou bien d’un métal recouvert de plastique. Ici, le corps, qui est en aluminium, renferme une cavité qui contient un liquide dit eutectique.

Qu’est-ce qu’un liquide eutectique ?

C’est quand le sol il bouge et ça crée des tremblements de mer !

Matéo 10 ans, qui vient de découvrir les plaques tectoniques

Et bien pas tout à fait ! C’est en fait un liquide issu d’un mélange de deux corps qui se comporte comme un corps pur d’un point de vue de la fusion. L’eutectique le plus connu est le mélange eau + sel. Alors que l’eau passe à l’état solide à 0°C, le mélange eutectique eau et sel reste liquide jusqu’à -21.6°C. Vous l’aurez deviné, c’est pour cette raison que l’on sale les routes l’hiver.

Dans notre cas, l’eutectique utilisé est le mélange eau/glycérol qui reste liquide jusqu’à une température de -38°C.

Finalement, quel intérêt ?

La cuillère à glace eutectique présente deux intérêts majeurs :

  • Sa matière : en aluminium, elle va augmenter les transferts de chaleur entre votre main et la partie en contact avec la glace. Ainsi, vous formerez les boules de glace avec davantage de facilité.
  • Liquide eutectique : A l’instar de la matière de la cuillère, ce liquide a pour rôle d’augmenter encore le transfert de chaleur de votre main vers l’extrémité de l’ustensile.

Utilisation et entretien d’un portionneur à glace eutectique

Il n’y a pas de secret, pour obtenir un beau résultat et le tout sans difficulté, la chaleur est primordiale. Pensez donc à immerger votre cuillère dans l’eau chaude avant chaque utilisation. Attention tout de même, « eau chaude » ne veut pas dire «eau bouillante ». Et cela vaut aussi pour l’entretien puisque ce type de cuillère ne convient pas pour un passage au lave-vaisselle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *